L'effet marché sur les fonds actions masque l'aversion au risque des investisseurs

le
0
(NEWSManagers.com) - Les investisseurs se sont montrés de nouveau averses au risque ce mois de février. Ce qui, selon les données d' Europerformance-SIX Telekurs, permet aux fonds de trésorerie de droit français d'être à nouveau fortement collecteurs en net. Pour leur part, les fonds d'obligations ont vu deux catégories sur trois enregistrer des souscriptions nettes tandis que les fonds investis en actions ont affiché des décollectes - à deux exceptions près cependant. Quoi qu'il en soit, la bonne tenue des marchés a permis à l'ensemble des catégories, toutes classes d'actifs confondues de progresser.

Dans le détail, les fonds de trésorerie ont donc enregistré des souscriptions nettes de 6,95 milliards d'euros avec des fonds de trésorerie régulière qui ont " grossi" de 5,58 milliards d'euros, soit une hausse de 1,9 % de leur encours. Au sein de cette classe d'actifs, on notera des souscriptions nettes pour les fonds de trésorerie de type dynamique, de 1,28 milliards d'euros, ce qui entraine une variation record de l'actif net de la catégorie (+11,3 %).

Concernant les fonds obligataires, les souscriptions nettes s'élèvent à 610 millions d'euros. Les fonds investis sur la zone euro ont largement contribué à ce résultat en affichant une hausse de 530 millions d'euros de leur encours tandis que ceux investis sur des titres à haut rendement ont collecté en net 90 millions d'euros. Si l'on tient compte dans les deux cas, de l'effet marché ? de 1,37 % et de 3,70 % respectivement ? leur encours a progressé de 2,3 % et 7,3 %. Seuls, au sein de cette classe d'actifs, les fonds d'obligations internationales ont perdu 10 millions d'euros. L'effet marché (+1,54 %) a toutefois fait plus que compenser ces sorties nettes. Les actifs sous gestion ont augmenté de 1,6 %.

Au cours de ce mois, les fonds d'actions ont perdu dans leur ensemble 1,26 milliards d'euros. La catégorie investie en actions françaises a été la plus marquée. Elle a perdu 780 millions d'euros, suivis par les fonds d'actions européennes (-550 millions d'euros), les fonds investis en actions de la zone euro(-360 millions) et ceux sur le marché américain (-40 millions). Pour autant, leur encours progressent avec un effet performance de respectivement 4,85 %, 4,53 % et 2,21 %. Finalement, sur la période sous observation, seuls les fonds d'actions internationales et investis en actions en Asie/Pacifique collectent : 480 millions et 150 millions d'euros respectivement. Compte tenu du bon comportement des marchés en question (+3,25 % et 2,96 % respectivement), leur actifs nets progressent de 4,8 % dans les deux cas.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant