L'effet marché responsable de la hausse des TFE des fonds de long terme

le
0

(NEWSManagers.com) - Exceptée pour la gestion monétaire, les frais de gestion mesurés par le Total des Frais sur Encours (TFE) affichent plutôt une tendance haussière l'an dernier sur les fonds de droit français. C'est particulièrement le cas des classes d'actifs de long terme, a relevé l'étude d' Europerformance a SIX Company présentée ce matin. Cependant, la structure des frais en question a évolué. Les prélèvements de commissions de performance consécutifs à l'effet performance des marchés d'actions ont largement contribué à cette photographie, tandis que les frais courants et de fonctionnement de la gestion ont, pour leur part, baissé.

Pour les fonds de gestion active, ceux investissant dans des actions françaises donnent une bonne illustration de ce phénomène. Ils affichent un TFE quasi stable de 2,04 % (contre 2,05 % un an auparavant), tandis que les frais courants de la gestion ont baissé de 21 points de base (pb). Pour les fonds actions euro, le TFE progresse de 9 pb (1,79 %) alors que les frais courants ont enregistré une baisse de 10 pb. Les autres catégories d'actions dites généralistes - Amérique du Nord, Asie et Actions Marchés Emergents - s'inscrivent dans une même tendance en matière de TFE : ils sont respectivement en progression de 6 pb et 14 pb dans les deux derniers ? mais, leurs frais courants sont en baisse. Le mouvement est cependant davantage prononcé pour les fonds Actions Marchés Emergents. La baisse est de 40 pb.

A noter que la catégorie Actions Europe se démarque en enregistrant une progression de son TFE - de 9 pb - qu'elle doit notamment, à une hausse de ses frais courants - de 7 pb. Autre élément remarquable parmi les fonds actions : ceux investis en Amérique Latine voient leur TFE bondir de 0,65 % à... 1,75 %.

Bien qu'également en hausse, les TFE des gestions obligataires affichent une structure différente. En 2013, ils augmentent comme les frais courants de la gestion obligataire. Parmi les différentes classes d'actifs, les frais des fonds de dette privée euro par exemple sont passés à 0,6% environ, soit une progression de 8 points de base. Ils sont supérieurs de quelques points à la gestion de dette d'Etats, note Europerformance qui indique que " les fonds du compartiment Haut rendement et de la dette Emergente affichent les TFE les plus élevés, respectivement de 1,01% et de 1,25%. Mais dans le premier cas, la hausse d'une année sur l'autre n'est que 1 pb et dans le second de 7 pb" .

Enfin, Europerformance note que " les frais de la gestion diversifiée sont également orientés à la hausse avec des TFE de 1,4% pour les stratégies à dominante Taux et de 2,2% pour les stratégies à dominante Actions. Les fonds d'allocations Mixte affichent des frais median de 1,9%. Par comparaison, la gestion Flexible se paie 2,3%, en recul de -8pb l'an passée," relève également l'étude.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant