L'effet de marché fait progresser l'encours des fonds de droit français

le
0
(NEWSManagers.com) - Grâce à un effet marché représentant un gain de 5,8 milliards d'euros, l'encours des fonds de droit français a enregistré en novembre une nouvelle progression de 0,7 %, portant les actifs sous gestion à 774,6 milliards d'euros selon les données d' Europerformance ?Six Company. Pour autant, en dépit d'un sentiment plus optimiste qui s'est peu à peu développé durant le mois, des rachats nets de 92 millions d'euros ont affecté l'ensemble des familles d'OPCVM met en évidence.

Au sein de la classe d'actifs monétaires, les encours des fonds de Trésorerie ont continué de progresser (+0,3%) et représentent 342,8 milliards d'euros. Les opérations menées sur le compartiment des fonds de Trésorerie Régulière ? la catégorie reine - font néanmoins ressortir des sorties nettes de 219 millions d'euros, un mouvement qu' Europerformance juge plutôt inhabituel pour un mois de novembre. A 318,7 milliards d'euros, l'encours des fonds de Trésorerie Régulière est jugé stable sur un mois.

De leur côté, l'encours des OPCVM Obligations a progressé au cours du mois de 1,8% en novembre. Cette famille de fonds rassemble désormais un encours de près de 76,2 milliards d'euros. Les indices EuroPerformance des différentes catégories de ces fonds ont poursuivi leur hausse et sont responsables d'un effet marché de 716 millions d'euros. En détail, la plus forte progression a été réalisée par l'indice Obligations libellés en dollars (+2,5%), suivie par celui de la dette " high yield" (+1,5%). Les catégories d'Obligations Euro ont quant à elles délivré une performance de +0,9%.
Les souscriptions nettes se sont élevées à 741 millions d'euros, en hausse par rapport au mois dernier, grâce notamment aux catégories de fonds Obligations Internationales (+142 millions d'euros). La catégorie Obligations Haut Rendement a continué d'attirer des flux d'investissement conséquents (+262 millions d'euros) tandis que la demande en fonds Obligations Pays Emergents a marqué le pas en novembre, indique Europerformance. Le collecteur de données relève également des rachats nets de 17 millions d'euros.
Le compartiment des fonds Obligations euro a drainé, en net, 148 millions d'euros dont 37 millions d'euros aux fonds de portage et 26 millions d'euros aux fonds de dette d'Etat. Les fonds de dette mixte ont bénéficié de 98 millions d'euros de flux d'investissement nets. La catégorie Obligations Europe a drainé 36 millions d'euros de souscriptions nettes et les fonds d'obligations indexées sur l'inflation, 26 millions d'euros.

Les actifs gérés en OPCVM Actions ont progressé de 1,6% sur un mois pour atteindre 174,6 milliards d'euros. Mais, là encore, l'indice EuroPerformance de l'ensemble des fonds Actions progresse de 1,7% et permet à l'effet marché de délivrer un gain mensuel de près de 3,6 milliards d'euros. Du côté des flux, le marché a enregistré des sorties nettes de 647 millions d'euros. " Certaines catégories géographiques d'investissement échappent pourtant à cette tendance, relève Europerformance : les catégories de fonds Actions Asie/Pacifique (+206 millions d'euros de souscriptions nettes), les fonds Actions Emergents (+102 millions d'euros) et les fonds Actions Amérique (+6 millions d'euros de souscriptions nettes). Cela dit, les retraits les plus importants ont été menés sur les fonds des catégories Actions Europe (-565 millions d'euros).

Enfin, les OPCVM Obligations Convertibles ont collecté 335 millions d'euros en novembre. L'effet marché a eu un rôle positif avec un indice EuroPerformance en hausse de 1,1%. Au final, les fonds Obligations Convertibles gèrent désormais 12,1 milliards d'euros (+4% sur un mois), indique Europerformance.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant