L'Efama souhaite approfondir le dialogue sur les ETF

le
0
(NEWSManagers.com) - Dans le sillage de l' AFG, l'Association européenne de la gestion d'actifs a publié à son tour ses réactions à la note du Conseil de stabilité financière (FSB) sur les risques liés aux ETF.

A l'instar de l' AFG, l' Efama souligne que la grande majorité des ETF européens sont des véhicules au format Ucits, autrement dit soumis à une réglementation solide qui garantit un niveau élevé de protection à l'investisseur. S'il est vrai que l'univers et les stratégies des produits Ucits évoluent en raison de la demande des investisseurs en faveur d'une réduction des risques et d'une amélioration parallèle du rendement, il est vrai aussi que toutes les stratégies doivent respecter les contraintes de la directive OPCVM. Des exigences qui seront encore renforcées par l'entrée en vigueur le 1er juillet prochain de la directive OPCVM IV, notamment en ce qui concerne la gestion du risque.
L' Efama relève aussi les inquiétudes du FSB relatives aux conflits d'intérêt potentiels, à l'exposition aux produits synthétiques, au prêt de titres et à l'utilisation du collatéral. L'association professionnelle remarque que ces problématiques sont communes à l'ensemble du secteur des services financiers et, de son point de vue, bien maîtrisées et réduites pour une grande part dans le cadre de la réglementation Ucits.

L' Efama estime toutefois qu'une discussion sur la réglementation du collatéral serait bienvenue, qu'il s'agisse de l'exposition aux ETF synthétiques ou au prêt de titres, notamment pour réduire le risque d'arbitrage.

Afin de traiter les problèmes évoqués dans la note, " nous encourageons le FSB à ne pas limiter la discussion exclusivement aux ETF, la plupart des problèmes n'étant pas spécifiques aux ETF" , estime l' Efama qui suggère au Conseil de mettre en ?uvre une analyse exhaustive de l'ensemble des ETP (Exchange-Traded Products) et de bien distinguer les produits et les régimes juridiques. " Il est très important que soit maintenu ou établi un environnement équitable pour tous les produits financiers et que soit évité un arbitrage réglementaire entre ETF, ETN, ETC et autres produits" , indique l' Efama.

L' Efama reconnaît aussi la forte croissance conjuguée à un haut degré d'innovation des ETF, un phénomène toutefois qualifié de très limité par rapport à l'ensemble du marché des fonds et dont l'impact sur les marchés secondaires devrait être mis en perspective. Seulement 2,6% de l'ensemble des fonds européens sont des ETF (3,5% des fonds Ucits), et les forts taux de croissance sont liés à l'effet de base.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant