L'Efama précise le contenu de ses priorités

le
0
(NEWSManagers.com) - L'Association européenne de la gestion financière ( Efama) a publié le 6 octobre une longue lettre signée de son président, Claude Kremer, présentant la stratégie et le plan d'action de l'association, au demeurant déjà évoqués dans nos colonnes, mais ici précisés. La stratégie centrée sur l'investisseur repose sur cinq priorités : promouvoir l' épargne à long terme, encourager l' information et l' éducation des investisseurs, soutenir les mesures réglementaires bénéfiques, étendre la marque OPCVM en Europe et au-delà, et enfin démontrer l' importance des professionnels de notre industrie pour l' économie.
L' association travaille actuellement sur près de 30 projets de réglementation visant l' industrie européenne de la gestion d' actifs, les institutions financières et d' autres industries qui ont des effets indirects, ainsi que des initiatives nationales et des propositions de réglementation venant d' autres régions du monde.
Le message qu' envoient les décideurs politiques et les régulateurs au secteur financier est qu' ils sont convaincus que l' autorégulation ne fonctionne pas et qu' une meilleure réglementation est nécessaire pour éviter ou contenir une nouvelle crise. Leur objectif est de mettre en ?uvre un contrôle efficace des risques systématiques et une meilleure protection des investisseurs.
A un moment où des inquiétudes profondes pèsent sur les marchés financiers et les investisseurs, l' Efama ne peut faire face au changement avec autorité et cohérence qu' en centrant son action sur l' investisseur. Sans quoi la réglementation pourrait affecter la vitalité de la gestion financière et pénaliser les citoyens.
Sans la confiance de l' investisseur, l' industrie européenne de la gestion financière ne peut espérer attirer les investisseurs et accroître les actifs sous gestion, ni convaincre les décideurs politiques et les régulateurs de l' aider. En accordant davantage d' attention à l' investisseur, l' Efama prépare le chemin d' une croissance durable.
Concernant l'épargne à long terme, " nous soutenons la création d' un plan de retraite harmonisé à l' échelle européenne, que nous appelons OCERP (Officially Certified European Retirement Plan, ou plan de retraite européen officiellement certifié) et nous sommes convaincus que les OPCVM constitueraient les composants idéaux de tels plans. Pour contribuer à atteindre cet objectif, l' EFAMA a activé son Comité d' orientation en charge des pensions et de l' épargne à long terme. Ce dernier fera office de centre de connaissance et de réflexion, et se focalisera sur les développements du marché, les tendances en matière de produits, la politique réglementaire et les positions de l' EFAMA. Ses travaux culmineront avec l' organisation d' une journée consacrée aux pensions, où nous convierons tous les experts de ce domaine, qu' ils fassent ou non partie de l'industrie" .
Pour encourager l'information et l'éducation des investisseurs, " nous cherchons des partenariats avec les fédérations d' investisseurs, les organisations de protection des consommateurs et les représentants d' autres institutions financières, y compris les banques et les compagnies d' assurance. Nous souhaitons également identifier et encourager les initiatives prises par nos membres. L' année prochaine, lorsque l' adoption du KIID (Key Investor Information Document, ou document d' information clé pour l' investisseur) sera plus avancée, nous organiserons un événement afin de montrer les réalisations de l' industrie dans le domaine de l' éducation des investisseurs et de nous engager dans d' autres actions" .
Pour soutenir la croissance des OPCVM au-delà des frontières européennes," il est essentiel d' informer les régulateurs et distributeurs en Asie, au Moyen-Orient et en Amérique latine. Nous allons lancer des séminaires internationaux pour expliquer l' évolution des OPCVM ainsi que la directive AIFM et d' autres nouvelles réglementations européennes. Nous engagerons un dialogue avec les régulateurs et décideurs politiques non européens qui souhaitent comprendre les normes européennes et nous inviterons la Commission européenne à nous aider à faire de l' OPCVM une réussite " made in Europe" "

Concernant l'importance du secteur de la gestion financière en Europe, " nous organiserons une campagne de sensibilisation sur la contribution qu' apporte notre industrie à l' économie réelle et nous soutiendrons les initiatives de formations professionnelles. Nous procéderons également à un examen de la gouvernance et du financement de nos associations afin de nous assurer que la voix de notre industrie en Europe reste forte, cohérente et pertinente" .

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant