L'Efama dénonce la nouvelle mouture de TTF

le
0
(NEWSManagers.com) - Le projet de taxe sur les transactions financières (TTF) limité à onze pays de l'Union européenne a suscité les foudres de l'Association européenne des gestionnaires d'actifs ( Efama). Selon les estimations de l'association professionnelle, la nouvelle version de TTF aurait coûté 13 milliards d'euros si la taxe avait été mise en oeuvre dès le début de 2011. Ce montant comprend 7,3 milliards d'euros émanant des pays de la zone TTF et 5,7 milliards d'euros émanant de la zone non-TTF.

Alors que les gouvernements devraient faire davantage pour encourager l'épargne à long terme et réduire la dépendance sur l'Etat pour le financement des retraites, " le projet de TTF va dans la direction inverse, il punit les épargnants" , estime l' Efama. La mise en oeuvre de la TTF dans un nombre limité d'Etats membres va entraîner des discussions de concurrence au sein du marché unique, incitant à une relocalisation des activités de gestion d'actifs en dehors de la zone TTF.

L' Efama " s'oppose avec force à la TTF qui va faire payer la taxe deux fois (au moins) aux investisseurs, et qui va réduire dans des proportions considérables l'attrait de l'épargne par le biais des fonds et des programmes de pension. Ce résultat serait totalement injustifié au regard du rôle social important que jouent les fonds d'investissement, et de la réputation internationale acquise par les fonds Ucits en tant que modèle d'excellence sur le marché de l'épargne long terme" , estime Peter de Proft, directeur général de l' Efama.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant