L'Efama chiffre l'impact de la taxe sur les transactions financières

le
0
(NEWSManagers.com) -

L'Association européenne de la gestion financière ( Efama), qui était déjà montée au créneau début décembre pour dénoncer les méfaits de l'introduction d'une taxe sur les transactions financières (lire Newsmanagers du 1 décembre 2012), a manifestement décidé d'enfoncer le clou avec la publication le 27 février d'estimations chiffrées sur l'impact de cette taxe.

Si la taxe sur les transactions financières proposée par la Commission européenne avait été apppliquée à compter du 1er janvier 2011, elle aurait rapporté 15 milliards d'euros sur les souscriptions et rachats de parts de fonds Ucits. Sur la base d'un taux de rotation de 0,9 pour les Ucits de long terme et de 6,5 pour les fonds monétaires, la taxe sur les transactions financières à l'intérieur des portefeuilles aurait en outre rapporté 23 milliards d'euros. Dans le scénario central de l' Efama, l'impact total de la taxe sur les transactions financières aurait ainsi atteint 38 milliards d'euros. Dans l'hypothèse d'un taux de rotation plus faible, le montant pourrait descendre à 34 milliards d'euros mais atteindre 45 milliards d'euros avec un taux de rotation plus élevé.

L' Efama conclut de ses estimations que l'impact potentiel de la taxe serait beaucoup plus important que ne l'envisage la Commission européenne. Et si l'on prend en compte l'impact de la taxe sur la valeur des transactions sur dérivés, l'impact de la taxe serait encore plus important.

L'avantage concurrentiel des fonds Ucits serait considérablement réduit par la nouvelle fiscalité qui sonnerait également la mort des fonds monétaires. La taxe réduirait également l'attrait de l'épargne en actions, obligations et fonds diversifiés, diminuant ainsi une source importante du financement à long terme de l'économie européenne.
L'association professionnelle invite à conséquence la Commission européenne à revoir sa copie à la lumière des objectifs initiaux de sa proposition.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant