L'Éducation va supprimer plus de 14.000 postes

le
0
L'enseignement secondaire paye le plus lourd tribut.

«On ne peut pas parler de désengagement de l'État en matière d'éducation», affirme-t-on au ministère de l'éducation nationale. Certes, la «mission enseignement scolaire» totalisera en 2012, 62,33 milliards d'euros en crédits de paiement contre 61,8 milliards d'euros en 2011. Mais concrètement le projet de budget 2012 poursuit sur la lancée des budgets des années précédentes avec la suppression de plusieurs milliers de postes d'enseignants. L'enseignement scolaire «contribue substantiellement à l'effort de non-remplacement d'un départ à la retraite sur deux. Ainsi, 14.280 emplois ne seront pas remplacés en 2012 », précise Bercy, et ce, en dépit des prévisions démographiques : quelque 25.000 élèves supplémentaires seraient par exemple attendus en sixième, selon les syndicats d'enseignants.

A la demande du président de la République, soucieux des remontées des élus locaux, l'école primaire a été en partie épargnée : 5700 postes devraient être supp

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant