L'éducation au numérique vise le label Grande cause nationale 2014

le
0
L'éducation au numérique vise le label Grande cause nationale 2014
L'éducation au numérique vise le label Grande cause nationale 2014

Un collectif à l'initiative de la Cnil a lancé mardi une campagne pour faire de l'éducation au numérique la "Grande cause nationale 2014", un label décerné chaque année par le Premier ministre.L'objectif est d'"être capables de donner à chaque Français une culture générale du numérique, pour être un citoyen numérique averti et responsable", a expliqué Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la Commission nationale de l'informatique et libertés.Elle s'exprimait lors d'une conférence de presse du collectif qui rassemble 42 organismes (associations, acteurs de l'éducation, institutionnels, organisations professionnelles...). "Les usages se développent, les gens sont de plus en plus connectés " mais "peu d'entre nous comprennent véritablement cet univers", il y a "une part d'incompréhension y compris de la part des utilisateurs les plus quotidiens", a-t-elle dit. Certains "se détournent du numérique" dans "une sorte de repli frileux" quand d'autres "ne sont pas capables de tirer un maximum de profit de toutes les potentialités offertes". Le collectif, qui déposera son dossier en novembre, a présenté ses cinq premières propositions, dont "la création d'une plateforme collaborative de mutualisation de contenu", pour proposer en un seul endroit librement des contenus existants éparpillés, ou de nouveaux contenus, a-t-elle expliqué. Autre idée, "faire une grande journée de mobilisation", a annoncé Guillaume Buffet, président du think-tank Renaissance numérique. Sont aussi proposés un ou plusieurs programmes courts pédagogiques sur France Télévisions, à l'antenne et sur le web autour de la société du numérique, a précisé Eric Scherer, directeur de la prospective. "On pense aussi à une web-série sur la nouvelle société numérique sous une forme plus humoristique, et probablement une web-fiction autour des start-up du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant