L'éditeur Springer évolue dans le digital

le
0
Les revenus numériques du propriétaire de «Bild» ont dépassé le milliard d'euros en 2012.

Le mastodonte allemand de la presse, Axel Springer, a présenté, mercredi, des résultats records obtenus grâce à ses médias numériques. Avec une hausse de 5,8 % de son bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) et une progression de 3,9 % de son chiffre d'affaires, à 3,31 milliards d'euros, le groupe a annoncé des résultats annuels meilleurs que prévu pour 2012. Cependant, il s'attend à un recul de ses bénéfices en 2013 en raison d'investissements dans le numérique et des coûts de restructuration «significatifs» dans la presse écrite.

Pour son patron Mathias Döpfner, l'exercice 2012 a marqué un «tournant» : pour la première fois, les ventes des médias numériques du groupe ont dépassé celles de ses médias nationaux traditionnels et ont franchi le seuil symbolique d'un milliard d'euros. Les revenus de ses médias digitaux ont totalisé 1,1...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant