L'éditeur d' Angry Birds veut vendre des peluches en Chine

le
0
Rovio Entertainment prépare une diversification dans les produits dérivés.

Application star pour téléphones mobiles et tablettes Internet, le jeu Angry Birds a été téléchargé à plus de 400 millions d'unités. Rovio Entertainment, le développeur finlandais, ne veut pas s'arrêter là. Il prépare une diversification dans les produits dérivés.

Dès cette année, l'entreprise dont le siège social est à Espoo, à côté de celui de Nokia, se propose d'ouvrir des magasins en Chine, afin d'y vendre ses produits, comme des ballons, des oiseaux et des porcs en peluche, inspirés de son jeu.

L'entreprise espère réaliser 100 millions de dollars de chiffre d'affaires sur le marché chinois, dès la première année d'exploitation des boutiques, a indiqué le PDG Peter Vesterbacka, lors de la conférence organisée par le site américain Techcrunch.

Lutte contre les pirates

L'empire du Milieu est devenu le premier marché pour ce jeu vidéo où des oiseaux vengeurs catapultés par une fronde éliminent des porcs ou des singes. Plus de 50 millions de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant