L'ecstasy attaque le c?ur, comme le Mediator

le
0
Cette drogue, présentée à tort comme récréative, provoquerait une altération des valves cardiaques.

Il y a deux ans, un jeune homme de 33 ans était hospitalisé en urgence à la clinique des Cèdres de Toulouse pour des douleurs thoraciques, un essoufflement, une grande fatigue. Après une batterie d'examens, et notamment une échocardiographie, il s'est avéré que ce patient souffrait d'une altération importante des valves mitrales. Après interrogatoire, le malade en question s'est révélé être un toxicomane consommant régulièrement de l'ecstasy.

Dans un article publié cette semaine sur le site Internet du British Journal of Clinical Pharmacology (1), les cardiologues de la clinique, avec l'équipe d'addictovigilance du CHU de Toulouse, annoncent que l'altération des valves cardiaques dans ce cas est consécutive à la prise d'ecstasy. Et que les lésions observées sont similaires à celles produites par le Mediator. Cette publication devrait contribuer à alerter les consommateurs d'ecstasy des risques cardiaques qu'ils encourent.

Plusieurs comprimés par semaine depuis p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant