L'écotaxe, un projet du Grenelle devenu le symbole de la révolte fiscale

le
1
Les manifestants contre l'écotaxe lancent des oeufs sur les policiers samedi dans le Finistère.
Les manifestants contre l'écotaxe lancent des oeufs sur les policiers samedi dans le Finistère.

L'écotaxe survivra-t-elle à la fronde fiscale ? Ce prélèvement voté à l'unanimité par le Parlement en 2009, pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, constitue la dernière épine fiscale dans le pied du gouvernement. La Bretagne n'en veut pas et le fait savoir. Des agriculteurs et industriels de la région française enclavée de l'Ouest ont protesté samedi contre un prélèvement qu'ils considèrent comme insupportable. Les manifestants ont enfilé des bonnets rouges, le symbole de la révolution antifiscale en Bretagne au XVIIe siècle, sous l'Ancien Régime... La tension est telle que même le député PS Jean-Jacques Urvoas a demandé l'exemption pour sa région frappée par la déliquescence de sa filière agroalimentaire (Lire à ce sujet l'analyse de notre correspondant Pierre-Henri Allain).

Acculé, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a promis dimanche de nouveaux aménagements du prélèvement imposé aux poids lourds. Il a remis ses propositions au Premier ministre lundi. Jean-Marc Ayrault va réunir mardi matin à 10 heures à Matignon les élus bretons, le préfet de région et les ministres concernés par le sujet.

Explications sur cette taxe très contestée qui pourrait bien avoir du plomb dans l'aile.

Qu'est-ce que l'écotaxe poids lourd ? Décidée dans le cadre du Grenelle de l'environnement en 2009, l'écotaxe sera payée par les poids lourds en fonction de leur taille et de leur âge à partir du 1er janvier...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • a2012out le lundi 28 oct 2013 à 20:03

    Le bonnet rouge, ça ne fait penser à rien ?http://revolution-francaise.net/bonnet-de-la-liberte