L'Ecosse ne peut envisager son avenir hors de l'UE, dit Sturgeon

le , mis à jour à 15:18
0

BRUXELLES, 2 juin (Reuters) - La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon a averti mardi David Cameron qu'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne pourrait entraîner un nouveau référendum sur l'indépendance de l'Ecosse, Edimbourg ne pouvant envisager l'avenir hors de l'UE. "Mon message à David Cameron est le suivant: ne créez pas les conditions d'un autre référendum sur l'indépendance" de l'Ecosse, a-t-elle dit lors d'une réunion à Bruxelles. "Nous devons faire partie de l'Union européenne. Si l'Ecosse est séparée de l'Europe alors qu'en tant que nation elle a voté pour y rester, cela pourrait provoquer une réaction violente", a-t-elle ajouté. Vainqueur des élections législatives début mai, David Cameron a promis d'organiser d'ici la fin 2017 un référendum sur le maintien du Royaume-uni dans l'Union. Mais les Ecossais, favorables à l'Europe, n'accepteront pas de quitter l'UE si une majorité des Britanniques se prononce pour la sortie de l'Union, a souligné Nicola Sturgeon. "Si le Royaume-Uni, comme on nous le dit, est une famille de nations, (...), alors aucune de ces nations ne peut imposer sa volonté à une autre", a-t-elle estimé. (Robin Emmott à Bruxelles et Kylie MacLellan à Londres; Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant