L'économie sociale se renouvelle

le
0
VIDÉOS - Jacques Attali, Martin Hirsch et Maria Nowak dressent un bilan des initiatives pour lutter contre la pauvreté en 2010. Alors que la microfinance a été ébranlée par les scandales en Inde et la crise économique, un nouveau modèle de lutte contre la pauvreté se développe: le social business.

Combattre la pauvreté autrement que par le don, le microcrédit s'y attelle depuis plus de trente ans. Les institutions de microfinance (IMF) accordent des services financiers, principalement des prêts de taille réduite mais également l'épargne ou l'assurance, aux exclus du système bancaire formel. Les microentrepreneurs ont ainsi les moyens de créer leur propre entreprise, d'améliorer leurs conditions de vie et peut-être de créer des emplois. Mais l'année qui vient de s'écouler a été celle de toutes les difficultés pour ce modèle dont bénéficient 150 millions de microentrepreneurs dans le monde.

En 2010, le secteur de la microfinance a, en effet, été affecté, à retardement, par la crise économique mondiale. Jacques Attali, président de PlaNet Finance, première institution de microfinance en Europe, et Maria Nowak, fondatrice et présidente de l'Association pour le Droit à l'Initiative Economique (ADIE), association créée en 1989 et pionnière du microcrédi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant