L'économie russe presque à l'arrêt, paye la crise en Ukraine

le
3
L?INFLATION S?ACCÉLÈRE EN RUSSIE
L?INFLATION S?ACCÉLÈRE EN RUSSIE

MOSCOU (Reuters) - RPT du 1er paragraphe.L'économie russe est quasiment à l'arrêt tandis que l'inflation accélère et continue de subir une fuite des capitaux, a annoncé lundi le ministère de l'Economie, signe que la Russie commence à payer le prix de la crise en Ukraine.

En février, le produit intérieur brut (PIB) russe n'a progressé que de 0,3% sur un an après avoir augmenté de 0,1% en janvier, a dit le vice-ministre à l'économie Andreï Klepach.

Le PIB russe avait augmenté de 1,3% en 2013, un niveau bien inférieur aux prévisions, mais l'espoir de rebond était fort jusqu'au déclenchement de la crise en Ukraine.

Les tensions internationales ont au contraire incité les investisseurs à fuir la Russie, accentuant ainsi la détérioration de l'économie.

Andreï Klepach a indiqué qu'il anticipait une croissance proche de zéro au premier trimestre, ce qui laisse craindre que le pays aura du mal à atteindre son objectif d'une expansion de 2,5%.

"Il n'y aura pas de récession, mais il y a un problème de stagnation. Malheureusement, la chute de l'investissement se poursuit", a-t-il dit.

La crainte d'une entrée en récession de l'économie russe reste vive. Le directeur général de la Sberbank, première banque de Russie, a d'ailleurs évoqué cette perspective lundi, estimant que la menace risquait de se matérialiser si les sorties de capitaux s'intensifiaient.

(Darya Korsunskaya, Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • exmarot9 le lundi 7 avr 2014 à 17:26

    sans compter qu'en UE le fisc peut aller sur facebook pr traquer les signes extérieurs de richesse, sur internet pr voir si on n'a pas fait des travaux de rénovation ss déclarer au cadastre etc

  • pierry5 le mardi 25 mar 2014 à 08:04

    C'est assez étrange, l'UE enserre les ressortissants européens dans un étau, arrêt du secret bancaire, interdiction de posséder plus de 10.000€ aux frontières etc. Les autorités russes laissent librement partir l'argent, de plus dans les hautes sphères, ils en parlent librement en demandant aux détenteurs de gros capitaux de rester en Russie avec leur argent mais ils n'interdisent rien ???

  • mark92 le lundi 24 mar 2014 à 21:23

    Pas de parole = sanctions. Reflexe humain, occidental. Je sais pas pour un russe qui n'a aucune parole, ni souvenir (poutin doit comprendre)