L'économie nord-coréenne à bout de souffle

le
0
Refermée sur elle-même, la Corée du Nord subit des déficits commerciaux depuis plus de 20 ans malgré les richesses de ses sous-sols. Le pays souffre aussi de pénuries alimentaires chroniques.

Dresser le portrait de l'économie nord-corréenne relève du défi. Le pays, l'une des dernières économies planifiées au monde, ne publie que très rarement ses statistiques officielles. La dernière estimation de la croissance du pays est ainsi dévoilée par son voisin, la Corée du Sud, avec qui il entretient des relations conflictuelles. En novembre dernier, Séoul affirmait ainsi que le PIB de son voisin du Nord s'était contracté de 0,5% en 2010.

L'autre chiffre, publié cette fois par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), fait état d'une pénurie alimentaire qui toucherait six millions de personnes, sur une population totale d'à peine 25 millions. Des inondations cet été après un hiver très rigoureux ont décimé les récoltes de riz, de maïs et de pomme de terres, très cultivées dans le pays. En septembre, les autorités ont déclaré qu'elles ne fournissaient plus que 200 grammes de céréales par personne et par jour, moins

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant