L'économie grecque s'est encore contractée au premier trimestre

le
0
    ATHENES, 15 mai (Reuters) - La Grèce est restée en récession 
économique au premier trimestre mais moins prononcée que sur les 
trois derniers mois de 2016, avec une contraction de son produit 
intérieur brut (PIB) de 0,1%, montrent les premières estimations 
publiées lundi par l'institut national de la statistique. 
    Le recul sur un an est de 0,5%. 
    Au dernier trimestre 2016, le PIB grec s'est contracté de 
1,2% par rapport aux trois mois précédents et de 1,1% sur un an. 
    "La faiblesse constatée au quatrième trimestre s'est 
poursuivie mais à un rythme plus lent au cours des trois 
premiers mois (de 2017)", a dit Nikos Magginas, économiste chez 
National Bank. 
    "C'est un signe encourageant étant donné que jusqu'en 
février, l'incertitude quant à une conclusion positive de 
l'examen du plan d'aide est demeurée élevée." 
    La Grèce et ses créanciers de la zone euro ne sont parvenus 
que début mai à un accord sur un ensemble de réformes en échange 
du versement d'une nouvelle tranche d'aide financière 
internationale. 
    Le gouvernement grec espère faire adopter ces mesures par le 
parlement d'ici au 18 mai dans l'espoir que ses partenaires de 
la zone euro entérineront quatre jours plus tard le versement de 
cette nouvelle aide. 
    Il a révisé à la baisse dimanche sa prévision de croissance 
pour 2017, de 2,7% à 1,8%, dans le cadre de sa stratégie 
budgétaire à moyen terme.   
 
 (George Georgiopoulos; Bertrand Boucey pour le service 
français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux