L'économie finlandaise encore en contraction en 2014

le
0

HELSINKI, 2 mars (Reuters) - L'économie finlandaise s'est contractée en 2014 pour la troisième année consécutive en raison notamment de difficultés à l'export, montrent les statistiques officielles publiées lundi, une situation qui rend de plus en plus pressant le problème de la dette publique. Le produit intérieur brut (PIB) a reculé de 0,1% sur l'ensemble de l'année après une baisse de 1,3% en 2013 et de 1,4% en 2012. Sur le seul quatrième trimestre 2014, le PIB a reculé de 0,2% par rapport aux trois mois précédents. "Les exportations nettes ont baissé, l'investissement a reculé, la consommation privée est en net repli. Seuls les stocks sont en hausse", résume Aki Kangasharju, économiste de Nordea Bank, qui prédit en outre une révision à la baisse au cours des prochains mois. Pour 2015, les dernières prévisions disponibles s'échelonnent entre une contraction de 0,3% et une croissance de 0,8%. Un temps réputée pour sa capacité d'innovation technologique et sa politique budgétaire rigoureuse, la Finlande souffre aujourd'hui de la faiblesse de la demande de bon nombre de ses partenaires commerciaux, dans l'Union européenne comme en Russie. Son PIB n'a toujours pas retrouvé son niveau de 2008, avant la crise financière. La banque Aktia estime que la hausse des exportations devrait être limitée à 1% cette année en raison de la baisse des ventes à la Russie. Dans ce contexte, les déficits budgétaires des dernières années ont creusé la dette publique, qui avoisine désormais le plafond de 60% du PIB fixé par l'UE. Aktia prévoit qu'elle atteindre 64% l'an prochain. La situation économique et budgétaire est donc l'un des enjeux des élections législatives du mois prochain. Le gouvernement de coalition a annoncé un plan de hausses d'impôts et de baisse des dépenses d'un montant d'environ 6,5 milliards d'euros d'ici 2018 mais la réforme du système de santé et celle des collectivités locales annoncées en 2011 n'ont pas été mises en oeuvre. (Marc Angrand pour le service français)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux