L'économie chinoise est stable, dit le Premier ministre

le
0
LE PREMIER MINISTRE CHINOIS ASSURE QUE L'ÉCONOMIE DE LA CHINE EST STABLE
LE PREMIER MINISTRE CHINOIS ASSURE QUE L'ÉCONOMIE DE LA CHINE EST STABLE

DALIAN, Chine (Reuters) - Li Keqiang, le Premier ministre chinois, s'est engagé mercredi à poursuivre les réformes, en particulier celle du système financier, et a assuré que la deuxième économie mondiale était stable même si elle devait être protégée de certains risques.

Le chef du gouvernement, qui s'exprimait devant un parterre de chefs d'entreprise et de responsables gouvernementaux réunis dans la ville de Dalian dans le cadre du Forum économique mondial, a en outre annoncé que la Chine maintiendrait une politique monétaire stable même si les marchés de capitaux se montraient volatils.

"La Chine se trouve à un stade critique de restructuration et de modernisation de son économie", a-t-il déclaré. "Les fondamentaux de la Chine sont bons et l'activité économique stable."

"La Chine ne peut maintenir sa croissance qu'en transformant son modèle de croissance", a-t-il ajouté, citant notamment la convertibilité du yuan et la libéralisation des taux d'intérêt. "La réforme financière est l'une des parties les plus importantes de la réforme économique structurelle chinoise."

"Mais nous devons aussi avoir conscience du fait que les bases d'une reprise économique ne sont pas encore solides et qu'il reste plusieurs facteurs d'incertitude. Nous ne devons pas baisser la garde face aux risques baissiers et nous devons prendre toutes les dispositions nécessaires pour riposter aux difficultés et aux défis."

Arrivé cette année à son poste, comme le président Xi Jinping, Li Keqiang a manifesté son intention d'orienter davantage l'économie chinoise vers la consommation intérieure et plus majoritairement vers les exportations et les investissements.

Il s'est dit prêt à accepter un ralentissement de la croissance si nécessaire pour poursuivre ses réformes, même s'il a dû mettre en oeuvre des mesures de stabilisation après un ralentissement inattendu de l'économie.

Les derniers indicateurs en date témoignent d'une amélioration de la conjoncture. Ainsi, en août, la production industrielle a atteint son plus haut niveau depuis près d'un an et demi et les ventes au détail ont enregistré leur plus forte croissance depuis le début de l'année.

"Les indicateurs économiques majeurs pour juillet et août, qui vont des PMI, des prix à la production, de la production industrielle, du commerce à la production d'électricité et du fret, se sont tous améliorés, tandis que l'emploi urbain continue de s'accroître, que l'inflation reste stable et que le sentiment des marchés est en hausse", a souligné Li Keqiang.

"La dynamique de croissance nous permet d'affirmer que la Chine est en mesure d'atteindre la prévision de croissance pour cette année", a-t-il ajouté, en référence à la prévision officielle d'une progression de 7,5% du produit intérieur brut (PIB).

Koh Gui Qing, avec Aileen Wang et Langi Chiang; Wilfrid Exbrayat et Julien Dury pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux