L'économie chinoise a assez bien tenu au 3e trimestre dit Jiabao

le
1
L'ÉCONOMIE CHINOISE A RELATIVEMENT BIEN TENU AU 3E TRIMESTRE, SELON LE PREMIER MINISTRE
L'ÉCONOMIE CHINOISE A RELATIVEMENT BIEN TENU AU 3E TRIMESTRE, SELON LE PREMIER MINISTRE

PÉKIN (Reuters) - La situation économique de la Chine a été relativement bonne au troisième trimestre et le gouvernement est confiant dans la capacité du pays à atteindre son objectif de 7,5% de croissance sur l'ensemble de l'année, a déclaré mercredi le Premier ministre, Wen Jiabao, cité par l'agence de presse Chine nouvelle.

Ces déclarations interviennent à la veille de la publication des chiffres de la croissance chinoise au troisième trimestre, alors que les économistes anticipent un septième trimestre consécutif de ralentissement, à 7,4%.

La deuxième économie mondiale se stabilise, a assuré Wen Jiabao, tout en précisant que les mesures prises pour faire baisser les prix de l'immobilier ne seraient pas levées.

"La situation économique du troisième trimestre est relativement bonne et nous sommes suffisamment confiants pour dire que l'économie chinoise montre des signes de stabilisation et va continuer à faire preuve d'une évolution positive", a-t-il déclaré à l'agence officielle.

Il a ajouté que le gouvernement central cherchait à la fois à répondre à la nécessité de soutenir l'économie et à engager des réformes de structure afin de promouvoir une croissance durable.

"Nous n'avons pas pris de mesures importantes de stimulation cette année et de nombreuses entreprises ont dû améliorer leurs structures de production pour s'attaquer aux risques baissiers de l'économie", a-t-il dit, ajoutant: "Notre volonté de stabiliser l'économie est très ferme. Nous n'avons jamais hésité."

Mais Wen Jiabao a aussi mis en avant le risque d'immobilisme, notant que la situation ne serait pas facile au quatrième trimestre et que les bases d'une reprise étaient fragiles.

"La Chine devra encore faire face à des difficultés considérables au quatrième trimestre", a-t-il dit. "Notre croissance économique reste en butte à un environnement extérieur très difficile car il est très difficile de faire croître la demande extérieure."

Aileen Wang, Shao Xiaoyi, Koh Gui Qing, Catherine Monin et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9566237 le mercredi 17 oct 2012 à 17:02

    Il faudrait mieux que ce soit celle de l'Europe.