L'économie américaine est « Fed dependent », observe Convictions AM

le
0

(AOF) - L'économie américaine est dans une situation relativement singulière puisque la croissance fluctue depuis plusieurs années dans un couloir relativement étroit autour de 2 %, observe Convictions AM dans son dernier Point Macro & Convictions. La banque centrale américaine aimerait avoir la possibilité de soutenir l'activité en cas de choc (exogène ou endogène). Pour cela, il lui faut se redonner des marges de manœuvre ce qui passe nécessairement par des hausses de taux.

 Toutefois, comme la conférence du 16 mars l'a montré, Janet Yellen est très prudente car elle préfère clairement agir avec du retard que de prendre le risque de " briser " la modeste croissance américaine. Il y a également une prise en compte évidente de la banque centrale américaine de la situation économique globale dans la gestion de la politique monétaire. Dans ce contexte, la Fed n'anticipe pour 2016 plus que deux hausses de taux contre quatre en décembre dernier.

Du point de vue de l'économie américaine, les indicateurs ne justifient pas forcément cette modification du discours, indique Convictions AM. Par exemple, le taux de participation au marché du travail s'améliore, ce qui est un critère important pour confirmer une reprise durable de l'emploi. De plus, l'inflation " core " augmente depuis quelques mois ce qui pourrait être un sujet de préoccupation à terme pour la banque centrale américaine.

Dans ce contexte, Convictions AM a d'ailleurs acheté des obligations indexées américaines car le niveau très faible des points morts d'inflation (1,64 sur le 10 ans) lui nous semble pas cohérent avec la situation économique réelle. Le retour d'un prix du baril de pétrole durablement autour de 40 de dollars devrait également être un élément favorable à cette classe d'actifs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant