L'économie allemande a bien débuté le T2-ministère

le
0
    BERLIN, 20 juin (Reuters) - L'économie allemande a connu un 
solide début de deuxième trimestre et devrait continuer de 
croître sur la période mais à un rythme moindre que sur les 
trois premiers mois de l'année, estime le ministère des Finances 
dans son rapport mensuel publié lundi. 
    La première économie européenne a enregistré une croissance 
de 0,7% en janvier-mars, sa meilleure performance depuis deux 
ans, grâce à une hausse de la consommation privée, de 
l'investissement dans le BTP et des dépenses publiques qui ont 
plus que compensé un coup de mou du commerce extérieur. 
    Pour l'ensemble de 2016, le gouvernement prévoit une 
croissance de 1,7%, comme en 2015. 
    "L'économie allemande a bien débuté le deuxième trimestre", 
écrit le ministère dans son rapport mensuel. "Les indicateurs 
économiques suggèrent une poursuite de ce mouvement mais à un 
rythme moins dynamique qu'au début de l'année." 
    Les perspectives pour la consommation privée restent 
favorables, grâce à la hausse de l'emploi et des salaires et 
aussi au bas niveau des taux d'intérêt, ajoute-t-il. 
    La forte demande intérieure favorise aussi les rentrées 
fiscales qui ont augmenté de près de 6% sur les cinq premiers 
mois de l'année, souligne-t-il. 
    Le niveau élevé des rentrées fiscales permet au gouvernement 
d'accroître ses dépenses pour l'accueil des migrants et les 
infrastructures tout en préservant l'équilibre des finances 
publiques. 
    S'agissant du commerce extérieur, la forte demande des 
partenaires de l'Union européenne permet de compenser une 
tendance moins favorable sur les marchés émergents comme la 
Chine, le Brésil et la Russie, note le ministère. 
 
 (Michael Nienaber, Véronique Tison pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant