«L'école parle un langage antédiluvien»

le
0
Pour Marc Prensky, l'inventeur du concept de Digital Natives («les natifs du Web»), les professeurs doivent devenir des coachs.

Selon vous, l'école tourne le dos à la modernité?

Lorsque les élèves passent le portail, ils font un saut dans le passé. On leur demande presque d'oublier le monde dans lequel ils vivent, d'abandonner leur téléphone portable, l'Internet... D'écouter sans participer. L'enseignement repose encore sur un système vertical, avec le professeur qui sait et les élèves qui notent. Mais aujourd'hui, toutes les connaissances du monde sont sur le Net. Le rôle du professeur n'est plus de les faire passer du tableau aux cahiers sans transiter par les cerveaux, comme dit la blague, mais d'aiguiser l'esprit critique, d'améliorer l'apprentissage.

Wikipédia a remplacé le cours et le copier-coller l'exposé?

S'il s'agit de rassembler les données, Wikipédia fait souvent l'affaire. En revanche, c'est au professeur de poser les questions qui obligent à réfléchir. Comme ce professeur de Harvard qui poste ses cours sur YouTube et demande aux étudiants de défendre ensuite un point

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant