L'écart se resserre en Pologne à cinq jours du second tour

le , mis à jour à 18:53
0

VARSOVIE, 19 mai (Reuters) - A cinq jours du second tour de l'élection présidentielle en Pologne, Bronislaw Komorowski, qui brigue un second mandat, est donné battu par Andrzej Duda dans un sondage publié mardi qui marque cependant un resserrement de l'écart entre les deux hommes. Cette étude de l'institut Estymator pour l'édition polonaise de Newsweek crédite le candidat conservateur du parti Droit et justice (PiS) de 52% des intentions de vote contre 48% pour le président sortant, soutenu par le parti libéral Plate-forme civique (PO) qui dirige le gouvernement. Le précédent sondage du même institut donnait un écart de huit points en faveur de Duda. Diffusé lundi, un autre sondage Millward Brown pour la chaîne TVN24 donnait Komorowski en tête avec 47% des voix contre 44% pour son rival, le reste des personnes interrogées se déclarant encore indécises. La précédente enquête du même institut, publié jeudi dernier, créditait Duda de 44% des intentions de vote contre 40% pour Komorowski. Au premier tour, le 10 mai dernier, Duda a créé la surprise en virant en tête avec 35% des voix contre 34% pour Komorowski. L'issue du second tour, dimanche, dépendra largement des reports des voix obtenues par l'ancien musicien de rock Pawel Kukiz, troisième avec 21%. Duda, âgé de 42 ans, a promis pendant la campagne d'abaisser l'âge du départ à la retraite et il a mis en garde contre les conséquences en terme de hausse des prix d'une adoption de l'euro, que Komorowski n'exclut pas. Au second tour de la précédente présidentielle, en juillet 2010, Komorowski l'avait emporté avec 53% des voix face au candidat du parti conservateur, Jaroslaw Kaczynski. (Wiktor Szary; Tangi Salaün et Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant