L'écart se resserre au Brésil entre Rousseff et son principal rival

le
0

BRASILIA, 8 août (Reuters) - La présidente brésilienne Dilma Rousseff reste favorite à sa succession lors de la présidentielle d'octobre prochain mais son principal adversaire, Aecio Neves, a réduit l'écart dans les intentions de vote, selon un sondage Ibope publié jeudi. A deux mois du premier tour, le 5 octobre, la présidente sortante est créditée de 38% des voix, un score inchangé par rapport au précédente sondage de cet institut, en juillet. Neves progresse lui d'un point à 23% des intentions de vote. Au second tour, Rousseff serait réélue avec 42% des voix contre 36% pour son rival. En juillet, l'écart mesuré entre les deux adversaires probables du second tour était de huit points. Le sondage a été effectué pour la chaîne de télévision Globo entre les 3 et 6 août auprès de 2.506 personnes. (Anthony Boadle; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant