L'eau, un poulet ou une maison coûtent plus chers qu'il y a 30 ans

le
6
Un MacBook coûte moins cher qu'un Amstrad en 1984 Courtesy of Apple
Un MacBook coûte moins cher qu'un Amstrad en 1984 Courtesy of Apple

(Relaxnews) - Quel est le point commun entre un tube de rouge à lèvres, une maison à vendre, une facture d'eau ou un poulet d'un kilo ? Ils coûtent tous plus chers qu'en 1984. L'UFC Que choisir publie mercredi 21 janvier une étude comparative entre les prix d'aujourd'hui et ceux d'il y a trente ans. 

Plutôt que de comparer un prix pratiqué en 1984 (et converti en euros) à celui d'un produit semblable aujourd'hui, l'association consumériste a préféré établir cette étude sur une base de temps de travail, par soucis de cohérence et de simplification. L'inflation n'était évidemment pas la même en 1984. Les salaires nets moyens pris en compte ont été 12.255 euros annuels en 1984 et 26.267 euros annuels en 2014.

Nous n'avons de cesse de critiquer les hausses de prix et le coût d'une vie plus chère que celle de nos parents. Pourtant, cette enquête remet les points sur quelques "i" puisqu'elle réserve des surprises. En effet, la baguette coûte aussi chère. Elle nécessite le même temps de travail, soit trois minutes. Aussi, les Français ont besoin de moins travailler pour régler une paire de baskets à bas prix, soit 1h contre 2h en 1984.

La technologie a considérablement évolué en trente ans. Est-elle devenue par la même occasion plus chère ? La réponse est non car une télévision implique six jours de bureau aujourd'hui, contre 14 il y a trente ans. Même différence pour se payer un réfrigérateur. Le comparatif pour un ordinateur est encore plus vrai. Les consommateurs devaient travailler 25 jours pour espérer avoir un Amstrad à la maison. Pour se payer un Macbook aujourd'hui, ils n'ont besoin que de dix jours. Enfin, les parents ont sans doute plus de facilité à faire plaisir à leurs chères têtes blondes : le bateau pirates Playmobil "coûtait" 10h du salaire net moyen, contre 3h en 2014.

Bien sûr, le temps ne s'est pas seulement joué à l'avantage des consommateurs. En 1984, il fallait 27 minutes d'un salaire moyen pour se payer un poulet de moyenne gamme d'un kilo. Aujourd'hui, il faut 30 minutes. Aussi, un tube de rouge à lèvres de la marque Lancôme nécessite 1h42 de travail contre 1h02 il y a trente ans. Une maison coûtait 5,1 ans de travail contre 9,7 ans en 2014. Conséquence de la flambée des prix de l'immobilier dans la capitale, un acquéreur doit travailler dix ans de plus pour s'offrir un 76 m2 à Paris (13,3 ans contre 23,5 ans). 

Enfin, plus inquiétant, le coût d'une consultation chez le médecin est plus chère qu'en 1984. Les patients doivent travailler 1h24 pour se soigner, contre 1h13 il y a trente ans. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • grinchu1 le mercredi 21 jan 2015 à 21:16

    ben voyons...combien ont rapidement confondu le 1franc et très rapidement le 1 euro ...!Malheur à ceux qui ont aussi ma travaillé sur un sujet aussi grave !

  • ccoudra2 le mercredi 21 jan 2015 à 17:22

    à indyta; oui, oui, moi j’achetais la baguette à 2 francs (30cts) en 1985. je vous assure...

  • sidelcr le mercredi 21 jan 2015 à 17:12

    Les déplacements & donc les coûts pour aller bosser ou faire des courses sont multipliés par cent .............

  • M4358281 le mercredi 21 jan 2015 à 16:55

    Mon Journal valait 0.80F en 2000 ... maintenant 0.95€ ...!!!! soit environ 6.5Francs

  • indyta le mercredi 21 jan 2015 à 16:40

    hm,hm..6 Fr une baguette aujourdhui,vaut elle les 30cts d il y a 30 ans...?j en doute...et puis..comparer un temps de travail..qui est delocalisé...

  • c.debarg le mercredi 21 jan 2015 à 16:07

    il aurait fallu faire un livre de 100 pages pour tout ce qui avait augmenté , il n'a pris que 3 exemples , ah ! le prix d'une cuisse de grenouille ?