L'eau : surfer sur un secteur porteur

le
0
Selon l'ONU, la demande en eau a progressé de 13% entre 2000 et 2010 et devrait encore augmenter d'environ 18% entre 2010 et 2025. (© J. Krzesinski)
Selon l'ONU, la demande en eau a progressé de 13% entre 2000 et 2010 et devrait encore augmenter d'environ 18% entre 2010 et 2025. (© J. Krzesinski)

L'indice CAC 40 est proche d'un plus-haut de sept ans. Nombre d'actions sont à des prix records. Que faire dans ce contexte ? Se laisser gagner par l'euphorie et acheter sans distinction des titres à leur plus haut historique ? Ou au contraire acheter les actions à la peine ? Nous vous proposons ici d'opter pour une stratégie de moyen long terme en investissant dans un secteur qui bénéficie d'une tendance de fond favorable : le marché de l'eau.

Un secteur en croissance régulière

La demande mondiale en eau augmente depuis plusieurs décennies. Selon l'ONU, elle a augmenté de 13% entre 2000 et 2010 et devrait encore progresser d'environ 18% entre 2010 et 2025. En cause, la croissance de la population mais aussi l'augmentation du taux d'urbanisation et du niveau de richesse par habitant, principalement dans les pays émergents ou en voie de développement. Problème : l'accès à l'eau est limité et inégalement réparti sur les territoires. En 2013, Laurent Auguste, directeur marchés & innovation chez Veolia, avertissait : «45% de l'économie mondiale seront situés dans une zone en stress hydrique en 2050, contre 22% en 2010.» Pour répondre à cette évolution, les Etats vont devoir investir des sommes considérables. La facture pourrait atteindre 1.000 milliards de dollars par an entre 2005 et 2030, estiment

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant