L'eau d'iceberg laisse les experts de glace

le
0
Ils se veulent mesurés quant à la consommation régulière de Glace Rare Iceberg Water, une nouvelle eau de luxe venue du Grand Nord canadien.

Malgré sa cherté, cette eau-ci est à consommer avec parcimonie. Voici le message qu'adressent les nutritionnistes envers les consommateurs de Glace Rare Iceberg Water. Cette nouvelle eau de luxe (18 euros la bouteille de 70 cl !) est commercialisée en France depuis mercredi. Elle provient directement d'un iceberg du Grand Nord canadien, au large des côtes de Terre-Neuve et du Labrador. Dans le viseur des spécialistes: la faible teneur en minéraux de 5 ppm (parties par million) de ce nectar, soit une grande «pureté» en langage commercial. Sachant que les eaux de sources et minérales traditionnelles affichent des taux bien plus élevés, comme Evian (309 ppm), Badoit (1200 ppm) ou encore Vichy (3350 ppm).

Directrice du Centre d'information sur l'eau, Marillys Macé ne voit «pas l'intérêt» de consommer cette eau. «A priori, si elle est très peu minéralisée, elle n'a aucun goût et n'apporte rien à l'organisme», lance-t-elle avec irrévérence. Pour sa part, Thérèse

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant