L'e-cigarette officiellement tolérée pour arrêter de fumer

le
0

La Haute Autorité de santé a présenté mardi ses recommandations pour aiguiller les médecins dans le sevrage tabagique.

Entre l'arrivée massive des e-cigarettes, les alertes contradictoires sur des médicaments prescrits dans le se­vrage tabagique (Champix et Zyban) et le retour à la hausse du tabagisme en France, il était temps pour la Haute Autorité de santé (HAS) de mettre à jour sa position sur les méthodes pour arrêter de fumer. Mardi, l'organisme a donc présenté ses recommandations de bonne pratique pour les professionnels de santé, fixant un rôle central au médecin généraliste et optant pour un discours pragmatique sur la cigarette électronique.

Rappelant que «seulement 3 % des personnes qui tentent d'arrêter de fumer seules y parviennent», les auteurs du rapport ont fortement insisté sur l'importance pour le fumeur de se faire accompagner dans son sevrage par un médecin. «La proportion passe alors à 20 %, rappelle le Dr Cédric Grouchka, membre du ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant