L'e-administration a encore des progrès à faire

le
0
Selon une étude pilotée par Capgemini, moins d'un Européen sur deux passe par le Web pour réaliser ses démarches administratives.

Les Européens ne sont que moyennement satisfaits des services publics qui sont accessibles par Internet. Et ce bien que l'offre soit fournie, allant de l'inscription à la fac aux demandes d'allocations sociales, en passant par les déclarations de revenus et les changements d'adresse. Les 28.000 citoyens européens interrogés lors d'une enquête pilotée par la société de conseil Capgemini, et rendue publique par la Commission européenne ce mardi, attribuent une note de 6,5 aux services administratifs en ligne. C'est moins que le score obtenu par la banque en ligne (8,5) et le e-commerce (7,6). Les gouvernements ont donc des progrès à faire en matière d'offre numérique. Il faut dire que les internautes deviennent de plus en en plus exigeants: les notes ont baissé par rapport à l'enquête de 2007, que ce soit pour les services publics ou ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant