L'Azerbaïdjan veut des alliés pour transporter son gaz jusqu'en Europe

le
0

La compagnie d'Etat, State Oil Company of Azerbaijan Republic (SOCAR) vient de proposer à la vente une partie de ses actions dans le projet de gazoduc Trans-Anatolien (Tanap en turc et TAGP en anglais). En décembre dernier, la Turquie et l'Azerbaïdjan ont signé un accord pour la construction de ce gazoduc d'une capacité de 16 milliards de mètres cubes par an et d'une longueur de 2.000 km afin de transporter le gaz naturel du sud de la mer Caspienne vers l'Europe.

SOCAR, qui détient 80% des parts du projet, prévoit d'utiliser le gaz du champs de Shah Deniz situé dans les eaux azerbaïdjanaises. La plateforme de Shah Deniz II, permettra d'extraire plus de gaz dès 2017, il faudra donc pouvoir le transporter. SOCAR n'envisage de vendre ses parts qu'aux compagnies pouvant fournir du gaz. Le britannique BP et le norvégien Statoil qui détiennent chacun 25,5% du champs de Shah Deniz semblent être les favorites. 

BP, interrogé par Commodesk, a confirmé une proposition de vente de SOCAR et précise être en train de considérer la question.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant