L'Azerbaïdjan sceptique sur le gazoduc transcaspien

le
0

Le ministre azerbaïdjanais de l'Energie a déclaré ce jeudi 26 juillet qu'il ne croyait pas en la réalisation du gazoduc transcaspien à court terme. Cette infrastructure doit acheminer le gaz de la mer Caspienne depuis le Turkménistan jusqu'en l'Europe, en passant notamment par l'Azerbaïdjan et la Turquie. L'intérêt pour l'UE est de limiter sa dépendance vis-à-vis du gaz russe.

Natik Aliyev a également indiqué que son pays n'entendait pas participer à l'investissement dans le gazoduc, expliquant qu'il revenait au Turkménistan ou aux compagnies européennes d'énergie d'apporter les capitaux nécessaires. Pourtant, le projet prévoyait initialement que l'Azerbaïdjan exporte une partie de sa production par le Transcaspien.

L'Azerbaïdjan produit environ 25 milliards de mètres cubes de gaz par an, et en exporte 6 milliards. Le secteur est en pleine expansion, de nouveaux gisements sont régulièrement découverts. Le ministre de l'Energie estime que son pays vendra 30 milliards de mètres cubes de gaz sur les marchés internationaux en 2030.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant