L'Azerbaïdjan libère une célèbre militante des droits de l'homme

le
0
    BAKOU, 9 décembre (Reuters) - L'Azerbaïdjan a libéré 
mercredi Leyla Yunus, célèbre militante des droits de l'homme 
qui était derrière les barreaux depuis juillet 2014.  
    Elle avait été condamnée en août dernier à huit ans et demi 
de prison pour trahison, espionnage et évasion fiscale au terme 
d'un procès dénoncé par les organisations de défense des droits 
de l'homme comme une manoeuvre visant à museler l'opposition au 
régime du président Ilham Aliev. 
    Son mari Arif Yunus, qui purgeait une condamnation à sept 
ans de prison pour les mêmes accusations que son épouse, a été 
libéré le mois dernier.  
    Une cour d'appel a commué mercredi leurs peines en une 
période de cinq années de prison avec sursis.  
    Les organisations de défense des droits de l'homme ont 
insisté sur les problèmes de santé dont souffraient Leyla et 
Arif Yunus pendant leur détention. 
     
 
 (Margarita Antidze; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant