L'avocat du lanceur d'alerte Antoine Deltour aurait eu recours au cabinet Mossack Fonseca

le
0
Philippe Penning, à gauche, avec  Antoine Deltour au tribunal de Luxembourg le 26 avril.
Philippe Penning, à gauche, avec  Antoine Deltour au tribunal de Luxembourg le 26 avril.

La presse luxembourgeoise a découvert que le nom du cabinet de Philippe Penning apparaissait comme « intermédiaire » pour au moins quarante-sept sociétés enregistrées dans des paradis fiscaux.

La situation est pour le moins gênante. Philippe Penning, ténor du barreau luxembourgeois et avocat du lanceur d’alerte de l’affaire LuxLeaks, Antoine Deltour, est mis en cause depuis lundi 9 mai pour avoir eu lui-même recours aux services du spécialiste panaméen de la société offshore, le cabinet Mossack Fonseca. A l’occasion de la publication d’une partie des « Panama papers » par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), la presse luxembourgeoise a en effet découvert que le nom de son cabinet apparaissait comme « intermédiaire » pour au moins quarante-sept sociétés, enregistrées entre autres au Panama, aux îles Vierges britanniques ou aux Seychelles.

A la barre du tribunal du Luxembourg, l’avocat s’était pourtant abondamment appuyé sur l’actualité autour des « Panama papers » pour demander la relaxe de son client. Interrogé par les journalistes, Me Penning a rejeté la responsabilité de ces sociétés sur les « autres membres de [son] étude », dans un communiqué publié le 11 mai. Lui-même assurant n’avoir « jamais créé, acheté ou détenu une quelconque société de droit panaméen à titre personnel », ni obtenu « aucun mandat social ou autre fonction en relation avec une société panaméenne ».

Les données complètes, non publiques mais consultées par Le Monde, montrent pourtant que l’avocat d’Antoine Deltour a bien été directement impliqué dans des sociétés offshore, enregistrées dans d’autres paradis fiscaux que le Panama. Son nom est ainsi cité com...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant