L'avocat de Florence Cassez confiant

le
0
INTERVIEW - Augustin Acosta, l'avocat de Florence Cassez, explique les trois options qui s'offrent aux juges de la Cour suprême, lors de la séance du 23 janvier.

LE FIGARO.- Selon le quotidien Reforma, la juge Olga Sánchez aurait proposé à ses pairs un amparo en revision. De quoi s'agit-il?

Me AUGUSTIN ACOSTA. -Il s'agit d'une révision de son procès par la Cour d'appel. Il faut savoir que lors d'une procédure en Cour suprême, les cinq juges qui constituent la première chambre ont le choix entre trois options:

- un amparo complet, c'est-à-dire la remise en liberté totale et immédiate de l'accusé(e). C?est ce qui avait été proposé par le rapporteur de l'époque -Arturo Zaldivar- lors de la première étude du dossier le 21 mars dernier, sans succès;

- deuxième option: une confirmation du jugement et donc de la peine;

- troisième option, l'amparo en revision, c'est-à-dire l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant