L'avion Solar Impulse 2 a bouclé avec succès un tour du monde historique

le
0
L'avion Solar Impulse 2 a bouclé avec succès un tour du monde historique
L'avion Solar Impulse 2 a bouclé avec succès un tour du monde historique

L'avion Solar Impulse 2 (SI2) a bouclé mardi un tour du monde historique en volant jour et nuit à l'énergie solaire et sans une goutte de carburant, un exploit qui peut ouvrir de nouvelles perspectives technologiques.L'appareil s'est posé sans encombre à 04H05 (00H05 GMT) à Abou Dhabi, la capitale des Emirats arabes unis, d'où il était parti le 9 mars 2015 pour un périple de 23 jours effectifs de vol et de 43.041 km à travers quatre continents."L'avenir est propre", a lancé son pilote suisse Bertrand Piccard, sous les applaudissements, après la 17e et dernière étape d'un périple destiné à promouvoir les énergies renouvelables.Il a aussitôt été rejoint par son compatriote André Borschberg, avec lequel il s'était relayé aux commandes du monoplace.Ce dernier est entré dans la légende de l'aviation en pilotant SI2 pour son étape au-dessus de l'océan Pacifique, soit 8.924 kilomètres en un peu moins de 5 jours et 5 nuits, le plus long vol en solitaire jamais réalisé."C'est tellement passionnant" de voler à bord d'un avion qui ne fait "pas de bruit" et ne crée "pas de pollution", a déclaré à l'arrivée Bertrand Piccard à des journalistes."On croit que c'est de la science-fiction mais c'est en fait la réalité d'aujourd'hui", a ajouté le pilote.Pesant une tonne et demie mais aussi large qu'un Boeing 747, SI2 a volé à une vitesse moyenne d'environ 80 km/h grâce à des batteries qui emmagasinent l'énergie solaire captée par quelque 17.000 cellules photovoltaïques sur ses ailes.- Airbus et la NASA -S'il a assuré qu'il faudrait attendre avant de voir des passagers sur des avions solaires, Bertrand Piccard a pronostiqué qu'il y en aurait "très bientôt" dans "des avions électriques qui seront rechargés au sol".A l'instar de son compatriote, M. Borschberg a estimé que l'avion solaire ouvrait la voie à de nouvelles technologies, comme la propulsion électrique ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant