L'avion solaire Solar Impulse 2 a décollé pour un tour du monde

le
0

DUBAI (Reuters) - L'avion solaire Solar Impulse 2 a décollé lundi d'Abou Dhabi, aux Emirats arabes unis, pour la première étape d'une tentative de tour du monde inédite pour un avion propulsé par l'énergie solaire.

Au terme de sa première étape, l'avion doit rejoindre Mascate, la capitale d'Oman.

Le projet de tour du monde doit durer cinq mois. Ses promoteurs veulent encourager le développement des sources d'énergie renouvelable.

"Solar Impulse veut mobiliser l'enthousiasme de l'opinion autour de technologies qui permettront de réduire la dépendance aux carburants fossiles et susciter l'émotion autour des énergies renouvelables", explique l'équipe sur son site internet.

D'une masse de 2.300 kg, comparable à une voiture familiale, mais doté d'une aile d'une envergure de 72 mètres, Solar Impulse 2 peut voler à une vitesse comprise entre 50 et 100 km/h. Son tour du monde est programmé sur douze étapes. Il devrait mettre 25 jours environ à boucler les 35.000 km du parcours via l'Inde, la Chine, l'océan Pacifique, les Etats-Unis et le sud de l'Europe.

"On peut réaliser des miracles avec les énergies renouvelables comme l'énergie solaire", expliquait récemment le Suisse Bertrand Piccard, un des deux pilotes de l'avion solaire. "Nous voulons démontrer que nous pouvons voler de jour comme de nuit à bord d'un avion qui ne consomme pas une goutte de carburant."

Le projet, dont le développement a débuté il y a douze ans, est mené en coopération avec les entreprises Bayer AG, Solvay, ABB, Schindler, Omega et Masdar.

(Noah Browning; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant