L'aviation kényane bombarde des camps des Chabaab en Somalie

le
0

NAIROBI, 6 avril (Reuters) - Des avions kényans ont bombardé dimanche deux camps des Chabaab, les islamistes somaliens qui ont revendiqué le massacre du campus universitaire de Garissa, dans l'est du Kenya, où 148 personnes ont été assassinées la semaine dernière, a-t-on appris lundi de source militaire. Ces raids aériens visaient la région de Gedo, en Somalie, qui jouxte l'extrémité nord-est du Kenya. Ils constituent la première riposte militaire d'envergure à la tuerie de jeudi à Garissa, située à 200 km de la frontière somalienne. "Nous avons visé ces deux secteurs parce que selon nos informations, les membres (des Chabaab) viennent de là pour attaquer le Kenya", a dit cette source militaire. La couverture nuageuse sur la région n'a pas permis d'établir avec précision si ces raids avaient fait des victimes parmi les islamistes armés. Les Chabaab, qui disent avoir perpétré la tuerie de Garissa pour punir le Kenya de sa présence militaire en Somalie au sein de la force africaine AMISOM, ont proféré de nouvelles menaces au cours du week-end, promettant de "nouveaux bains de sang" dans les villes du pays. (voir ID:nL6N0X1042 ) (Drazen Jorgic; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant