L'aviation européenne demande une meilleure régulation des drones

le
1
    FRANCFORT, 5 septembre (Reuters) - Des associations 
aéronautiques européennes, représentant des compagnies 
aériennes, des pilotes et des aéroports, ont appelé lundi à une 
meilleure régulation des drones après une série d'incidents avec 
des avions.   
    Dans un communiqué commun, les organisations européennes ont 
demandé la mise en place d'un recensement de tous les drones, au 
moment de l'achat comme de la revente, d'une formation 
obligatoire pour leurs utilisateurs et d'une technologie qui 
empêche les appareils de voler trop haut et trop loin ou à 
proximité des aéroports.  
    "Les drones sont une technologie si intéressante que la 
plupart des utilisateurs sont tentés de les utiliser jusqu'à 
leurs limites, voire au-delà", a relevé Dirk Polloczek, 
président de l'European Cockpit Association, ajoutant que 
certains acheteurs modifiaient leurs drones pour augmenter leur 
distance de vol. 
    Ces appareils sont de plus en plus utilisés dans 
l'agriculture, pour le loisir ou pour filmer ou contrôler des 
centrales électriques ou des installations pétrolières.  
    Le nombre de collisions évitées de justesse avec des avions 
a par conséquent augmenté, surtout lors des phases 
d'atterrissage des aéronefs, une des plus critiques pour le 
pilote. 
    L'Autorité britannique d'aviation civile a publié un 
avertissement l'année dernière après avoir enregistré sept 
incidents de ce type, dans des aéroports britanniques, en moins 
d'une année.  
    Il n'y a actuellement aucune législation sur les drones 
commune à l'Europe bien que l'Agence européenne de la sécurité 
aérienne réfléchisse à un certain nombre de règles de sécurité. 
 
 (Victoria Bryan, Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pathor il y a 3 mois

    "...recensement de tous les drones, au moment de l'achat comme de la revente, d'une formation obligatoire..." : encore un "permis de", encore une taxe, encore de la réglementation. A quand le permis de marcher à cause des collisions avec les voitures ?! Il suffit simplement de brider par logiciel l'altitude à 100 ou 150 mètres ( déjà fait sur de nombreux modèles) et d'interdire le vol à moins de xKms d'un aéroport, déjà fait aussi .Après c'est une question de responsabilisation de chacun !