L'avertissement des syndicats à David Cameron

le
0
Au Royaume-Uni, le mouvement de grève contre la réforme des retraites a été très suivi dans les écoles.

Le plus grand mouvement social depuis l'arrivée au pouvoir de David ­Cameron l'année dernière a provoqué jeudi la fermeture de près de 11.000 écoles publiques - soit trois quarts des établissements - et des perturbations dans les services publics dans tout le pays. La plus forte mobilisation contre la réforme du système de retraites est venue des syndicats d'enseignants et de professeurs, dont les grèves ont affecté plus de 2 millions d'écoliers et de lycéens. D'après Downing Street, 5700 écoles ont été totalement fermées et 5000 ont vu leur activité partiellement perturbée durant la journée - ce qui représente, d'après la BBC, la plus importante mobilisation dans l'éducation depuis une vingtaine d'années.

Les chiffres sont en revanche moins clairs dans le reste de la fonction publique, avec 100.000 grévistes d'après les ministères et plus de 200.000 d'après le syndicat PCS (Public and Commercial Services Union). Des tribunaux, des musées et des bâtimen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant