L'aversion au risque a atteint des sommets fin 2014

le
0

(NEWSManagers.com) - L'Indicateur de Régime de Marché (MRI) de State Street Global Advisors a vécu une année 2014 contrastée. Après un début d'année 2014 dominé par des régimes de " faible aversion au risque " et " d'euphorie " , l'aversion au risque a atteint des sommets au cours du dernier trimestre 2014, plaçant le MRI sous des régimes de " forte aversion au risque " , puis de " crise " , souligne State Street.

Dès le mois d'octobre, le MRI a basculé dans le régime de " forte aversion au risque " en raison des inquiétudes liées à l'économie de la zone euro, à la chute des prix du pétrole brut, aux faibles chiffres de la consommation des ménages aux Etats-Unis, et à la panique due au virus Ebola en Afrique. Ces évènements ont provoqué une liquidation des actifs risqués, principalement sur les marchés actions, déclenchant le régime de " crise " du MRI pendant quelques semaines. Le MRI est ressorti du régime de crise en novembre, grâce à des résultats meilleurs que prévus au 3ème trimestre, à l'augmentation du PIB américain, et aux interventions de la Fed et de la Banque Centrale du Japon.

" L'indicateur de régime de marché finit néanmoins l'année en régime de " crise " ; les acteurs du marché devant faire face à de multiples défis en 2015 : le quantitative easing de la BCE, les élections grecques, les risques géopolitiques liés à l'escalade des crises ukrainienne et russe et les événements au Moyen-Orient. La chute des prix du pétrole devrait aussi impacter les marchés émergents, en particulier les pays producteurs de matières premières" , précise State Street.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant