L'avenue des Champs-Élysées détrônée

le
0
À 6965 euros le mètre carré, l'avenue parisienne n'est plus la rue commerçante la plus chère d'Europe.

Difficile à digérer. L'avenue des Champs-Élysées, qui fait notre fierté, n'est plus la rue commerçante la plus chère en Europe. Selon le cabinet de conseil en immobilier Cushman & Wakefield, elle est détrônée par une artère britannique, New Bond Street, à Londres. Une victoire des Anglais par KO: sur les Champs-Élysées, le prix du mètre carré par an a reculé de 9,5% pour s'établir à 6965 euros ­pendant que sur New Bond Street le tarif a grimpé de 19,4% et culmine à 7345 euros. Du coup, les Champs-Élysées régressent également au palmarès mondial. Ils occupent désormais une anonyme cinquième place, loin du leader, la Ve Avenue, à New York (18.454 euros), ou du deuxième, ­Causeway Bay, à Hongkong (14.620 euros). Pourquoi une telle dégringolade? Selon Cushman & Wakefield, la Mairie de Paris, qui limite les ouvertures de magasins de prêt-à-porter, serait en partie responsable de ce retrait. Le succès d'autres quartiers commerçants, moin

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant