L'avenir de Martine Aubry suspendu à La Redoute

le
0
La maire de Lille pourrait jouer les premiers rôles en cas de remaniement, mais pour espérer revenir au premier plan, Martine Aubry doit auparavant assurer sa réélection à la tête de la grande ville du Nord.

Au cas où, ses amis se préparent. Comme souvent avec Martine Aubry, ce n'est jamais elle qui apparaît en première ligne, mais le cercle de ses proches et de ses partisans. Sur fond d'impopularité record de François Hollande, de colère grandissante des Français et d'un gouvernement à bout de souffle, ils accélèrent la cadence. Ils se réunissaient déjà régulièrement en semaine autour de la maire de Lille à l'occasion de ses visites hebdomadaires dans la capitale.

Début décembre, ce sera plus ambitieux. Ceux qui se sont baptisés «les constructeurs», en référence aux «reconstructeurs» qui avaient porté Martine Aubry à la tête du PS lors du congrès de Reims de 2008, organisent une grande réunion à Paris, officielle celle-là. Pour préparer le terrain. Avec...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant