L'avenir de l'agriculture est dans la biodiversité

le
0
L'avenir de l'agriculture est dans la biodiversité
L'avenir de l'agriculture est dans la biodiversité

Le terme " biodiversité " est un terme tout nouveau utilisé il y a seulement une trentaine d'années. Devant l'accumulation des preuves de la disparition de milliers d'espèces végétales et animales et microbiennes, les scientifiques se sont mis à étudier ces espèces et la biologie des sols. Ils ont ainsi découvert le rôle fondamental de la diversité du vivant dans le développement de l'activité agricole et ses innovations. Et ils ont constaté que le travail accumulé par des formes de vie depuis des millions d'années pour construire les écosystèmes a été en très grande partie détruit en seulement quelques dizaines d'années. Aujourd'hui il ne nous reste plus qu'à peine 2% de la biodiversité qui nous a été léguée.

Les attaques sur la biodiversité ne datent pas d'hier. Toutes les activités humaines ont toujours eu tendance à la détruire. Mais l'harmonie entre la terre et l'homme a finalement été très longtemps préservée. Ce n'est que depuis une cinquantaine d'années que le phénomène s'est vertigineusement accéléré. Ainsi entre 1945 et 1985, la consommation des pesticides a doublé tous les dix ans. Avides de rendements, les agriculteurs se sont mis à produire toujours plus, avec des produits chimiques de synthèse, des pesticides (insecticides, herbicides, antifongiques) et des engrais, dont ils ne connaissaient pas le plus souvent la toxicité, et soutenus dans leur démarche par la science aveugle qui ne voyait pas, ou

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant