L'Autriche vise un accord sur le secret bancaire d'ici le 22 mai

le
0
L'AUTRICHE ESPÈRE UN ACCORD AVEC L?UE SUR LE SECRET BANCAIRE D'ICI LE 22 MAI
L'AUTRICHE ESPÈRE UN ACCORD AVEC L?UE SUR LE SECRET BANCAIRE D'ICI LE 22 MAI

VIENNE (Reuters) - L'Autriche, jusqu'ici opposée à la levée de son secret bancaire, espère un accord avec l'Union européenne sur l'échange d'informations bancaires d'ici le sommet européen du 22 mai, a déclaré samedi son chancelier Werner Faymann.

L'Autriche est le seul des 27 pays de l'UE qui n'a toujours pas accepté les règles européennes sur l'échange automatique d'informations concernant les comptes bancaires détenus dans des pays étrangers, un principe que le Luxembourg s'est engagé ce mois-ci à appliquer à partir de 2015.

"Nous voulons obtenir un résultat sur l'échange de données dans l'intérêt de la lutte contre la fraude fiscale en Europe", a déclaré le chancelier Faymann dans une interview diffusée par la chaîne ORF, minimisant l'impact potentiel de cette mesure sur le secteur bancaire autrichien.

"Le plus grand dommage économique serait d'avoir la réputation de protéger la fraude. Les Autrichiens ne jugent pas cela nécessaire et j'ai parlé avec des directeurs de banques qui eux aussi ne jugent pas cela nécessaire", a dit le dirigeant social-démocrate.

Après deux semaines de difficiles tractations, les deux grands partis de la coalition gouvernementale au pouvoir à Vienne ont annoncé vendredi être tombés d'accord sur une série de priorités dans leurs négociations qui auront lieu la semaine prochaine avec l'UE.

La ministre des Finances, Maria Fekter, qui s'était jusqu'ici montrée intraitable sur le maintien du secret bancaire, a annoncé qu'elle défendrait ces propositions à Bruxelles.

L'Autriche exige que les échanges d'informations bancaires répondent aux critères de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), concernent les propriétaires de sociétés écran et de fondations et tiennent compte des accords bilatéraux qu'elle a passés avec la Suisse et le Liechtenstein.

Selon la Banque d'Autriche, les dépôts des ressortissants des pays de l'UE dans les banques autrichiennes représentent environ 35 milliards d'euros, un dixième du total des dépôts. Les dépôts de l'ensemble des ressortissants étrangers se montent à 53 milliards d'euros.

Michael Shields; Guy Kerivel et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant