L'Autriche veut se rendre "moins attrayante" pour les migrants

le
0
    VIENNE, 19 janvier (Reuters) - Le gouvernement autrichien va 
s'accorder cette semaine sur une série de mesures destinée à 
sécuriser les frontières et à rendre le pays "moins attrayant" 
aux yeux des migrants, a déclaré mardi le ministre des Finances 
autrichien, Hans Jörg Schelling. 
    Les ministres doivent se retrouver mercredi avec les 
dirigeants des provinces et d'autres représentants des pouvoirs 
locaux, pour débattre de la vague migratoire que connaît 
l'Europe via les Balkans et l'Autriche. 
    "Un ensemble de mesures visera à sécuriser les frontières, 
en vue de plafonner (le nombre de migrants)", a dit le ministre, 
membre du parti conservateur ÖVP, en marge d'une conférence 
financière à Vienne. 
    "Il y aura des mesures que nous réclamerons de l'Union 
européenne, et des mesures censées rendre l'Autriche moins 
attirante", a-t-il ajouté. 
    Plusieurs centaines de milliers de migrants sont entrés en 
Autriche depuis le début du mois de septembre. Dans leur grande 
majorité, ils ont continué leur route jusqu'en Allemagne, mais 
une fraction d'entre eux sont restés. Face à cette situation, 
les ministres autrichiens, de gauche comme de droite, ont adopté 
une ligne de plus en plus dure, et le Parti de la liberté (FPÖ, 
extrême droite, dans l'opposition) monte dans les sondages. 
     
 
 (François Murphy et Kirsti Knolle; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant