L'Autriche n'indemnisera pas Natascha Kampusch

le
0
La jeune Autrichienne séquestrée pendant huit ans réclamait un million d'euros pour dénoncer des manquements dans l'enquête sur sa disparition.

La captivité de Natascha Kampusch ne vaut pas un million d'euros. D'après l'avocat de la jeune femme séquestrée pendant huit ans par un pervers, l'État autrichien a rejeté sa demande d'indemnisation mardi.

En février dernier, après cinq ans de liberté, Natascha Kampusch avait déposé sa demande d'indemnisation au ministère de l'Intérieur, signifiant par là qu'elle ne digérait pas l'attitude des autorités autrichiennes durant son calvaire. A raison de 323 euros de dédommagement par jour de détention, elle en était venue à réclamer un peu plus d'un million d'euros.

Par son action, Natascha Kampusch voulait pointer du doigt les ratés de l'enquête. Dans les jours suivant son enlèvement notamment, des policiers s'étaient bel et bien présentés à Strasshof, au domicile de Wolfgang Priklopil, le ravisseur, qui possédait le type de véhicule utilisé lors du kidnapping. Selon un document retrouvé par la suite, les enquêteurs avaient à cet instant désigné l'homme

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant