L'Autorité palestinienne au bord de la faillite

le
0
Israël est intervenu auprès du FMI pour obtenir un prêt d'un milliard de dollars en faveur de l'Autorité palestinienne.

Israël a récemment demandé au Fonds monétaire international un prêt d'un milliard de dollars au profit de l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas. Celle-ci n'a pas la possibilité de recourir directement aux prêts du FMI, réservés aux seuls États. Israël, qui contrôle de facto les Territoires palestiniens, s'est donc présenté comme un intermédiaire. La demande aurait été rejetée, le FMI n'ayant pas voulu créer un précédent octroyant un prêt à une entité non étatique, selon le quotidien israélien Haaretz qui a révélé cette information, confirmée de façon anonyme par des officiels israéliens.

La situation financière de l'Autorité palestinienne est, selon l'avis des experts, préoccupante. Lors de la conférence annuelle du FMI en avril dernier à Washington, le premier ministre palestinien, Salam Fayyad, aurait expliqué au gouverneur de la banque centrale israélienne, Stanley Fischer, qu'il lui manquait 1 milliard de dollars pour payer les salaires

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant