L'autoproclamé "roi d'Allemagne" condamné à la prison

le
0
Peter Fitzek le jour de son auto-couronnement, en 2012.
Peter Fitzek le jour de son auto-couronnement, en 2012.

Et le respect de la couronne ? L'autoproclamé "roi d'Allemagne" a été condamné, jeudi dernier, à une peine d'emprisonnement de trois mois. Peter Fitzek a été flashé, le 8 janvier, à 116 km/h dans une zone limitée à 70 km/h à Garbsen, en Basse-Saxe, au volant de sa BMW. Quand les forces de l'ordre qui l'ont arrêté lui ont demandé ses papiers, c'est tout naturellement que cet ancien gérant de vidéoclub leur a donné le permis délivré par le royaume qu'il a lui-même fondé le 16 septembre 2012.

Son "État" de neuf hectares se trouve sur le terrain d'un ancien hôpital près de Wittenberg, dans le Land de Saxe-Anhalt, à l'est de l'Allemagne. Le "roi" affirme avoir 3 500 sujets qui utilisent les passeports, les devises et les timbres qu'il fabrique lui-même. Un vide juridique de la loi fédérale permet ainsi à des excentriques ou à des gens pas forcément bien intentionnés, notamment issus de l'extrême droite, de créer leur propre nation outre-Rhin. Qu'on se rassure, Peter Fitzek est sans aucun doute à classer dans la catégorie des "originaux un rien illuminés".24 amendes impayées et 8 présentations de faux permis

Ce père de deux enfants aujourd'hui divorcé affirmait, dans un documentaire diffusé sur le site Vice, avoir rencontré un jour une personne qui lui aurait confié d'"anciens manuscrits magiques". Bien décidé à faire partager ses croyances spirituelles, cet homme de 48 ans a commencé par organiser des séminaires, comme...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant